écrire dans une autre langue

J’ai lu récemment le petit livre “Language”, ecrít par Xiaolu Guo. C’est réelment un extrait d’un livre plus longue, une partie d’une series de petit livres qui s’apellent “Vintage Minis”. Je veux dire que j’aime bien les petits livres comme celui. Quand je vois un livre que je veux lire, mais il a mil pièges, je pense, je suis trop occupé, et je n’ai pas de temps pour tous ces mots-là. Mais quand je vois un livre avec cien pièges, je pense, aha! J’ai certainment le temps pour lire ce petit livre. Et je le dit ça à dix livres differents. Peut-être que je ne peux pas donner mon attention sur mil pièges.

En tout cas, ce petit livre n’ètais pas mon favorite de ce series, mais je l’aimerais. L’anglais de l’auteur est mal, mais l’observations sont très intèresants et rigolos, et la language mauvaise ajoute a l’intérêt. Par example, ici, l’auter est arrivée à Londres par la première fois, seulement, pendant une journée, pour appendre l’anglais pour aider ses parents dans leur entreprise. Elle ecrit:

I going back quickly to Nuttington House. Red old carpet, red old curtain, red old blanket. Better switch off light.

Night long and lonely, staying nervously in tacky room. London should be like emperor’s city. But I cannot feel it. Noise coming from other room. Laughing in drunkenly way. Upstairs TV news speaking instensely nonsense. Often the man shouting like mad in the street. I worry. I worry I getting lost and nobody in China can find me anymore. How I finding important places like Buckingham Palace or Big Stupid Clock? I looking everywhere but not seeing big posters of David Beckham, Spicy Girls, or President Margaret Thatcher. In China we hanging them everywhere. English person not respecting their heroes or what?

Son degoûtre à le pays, son mal utilisant de les mots, ces sont comme la poésie. Je soupçonne que c’est une affectation, qui jouet dans les prejudices et expectations d’une personne comme moi, mais je l’apprecie.

En tout cas, ce petit livre m’a dit la permission pour écrire mon français mauvais. Je ne peux pas espérer grimper à ses niveaux, mais je ne craindre plus l’échec. Mon but ici vient dans deux parties: pour le moment, pour écrire, pour la joie; et dans l’avenir, pour écrire quelque chose que Google Translate ne peux pas traduire.


©2018 Matt Post