mon premier compte linux

French Deux Fois is a learning exercise. I write a story once using absolutely no assistance. Then, I rewrite the story with any tool I want.


Je suis dans le lycée quands je reçois mon premier compte linux. J’ai grandi dans une petite ville avec seulement 5,000 personnes, et on était tard a reçoiver l’Internet dans notre communauté. Mais, lors’que il venait, j’ai l’occasion de travailler sur le place ou l’Internet a été lié a notre ville, parce que l’homme qui a courri le programme a enseigné ma classe a l’église.

Je ne me souviens pas les prémieres jours d’y travailler, mais je me souviens bien quand j’ai reçu mon premier compte Linux.

L’homme qui a crée mon compte était très cool. Je l’appellerai “Lars”. J’avais a ce temps quinze ans, au debut du lycée, et cet homme était deux ou trois ans plus agé que mois. A ce temps, j’aimais bien—et j’avais un peu peur de—les hommes qui étaient cool et qui étaient aussi plus agé que mois. Lars avait beaucoup de peintures dans son piel, et il a eu aussi beaucoup de dessins fait avec un couteau (je pense que s’appelle “cutting” dans inglais). Il a ecouté à la musique electronique, que je n’avais jamais ecouté parlé avant. Il savais tout de le système Linux, que je venais d’apprendre. Et, plus que tout, il était très genial à tous les personnes. Il était assis devant son ordinateur, et m’a demandé, “Quel nom de compte veux-tu?” Je pensais. C’est une question importante, le nom de compte! Lars avait un nom de compte très cool. Je ne dois pas le dire içi, pour aider lui garder sécret son identité, mais c’était un nom mysterieux, qui a evoqué les pays etrangés. C’était un nom meme plus cool que “zero cool”. On ne peut pas choisir un nom simple, comme—“post”, ou “mpost”—ça n’est pas cool! Pour un homme d’un petit ville comme moi, je ne savais pas quel nom j’ai voulu, mais je savais que ce nom dois être comme ça. Ce n’ètait pas seulement un nom. C’était un identité. Je lui disais que je devrais penser, et j’ai retourné chez moi cette nuit-là, en cherchent le nom parfait.

Aprés le lycée la prochaine journée, j’ai conduit au travail. J’avais pensé pendant une grande portion de la nuit, et j’avais trouvé le nom parfait. J’était excité. Avant de la fin de la journée, j’aurais mon premier compte Linux, avec un identité très cool! Je trouvais Lars, et lui demander de me fait le compte. Il s’assis devant son ordinateur, tapait son login-nom très cool, et me demandait, “Quel nom est-ce que tu veux?” Je repondais avec le nom qui j’ai decouvré dans les petites heures de la nuit. “Manimal”.

J’ai ecouté un son qui vient de la gorge de Lars, mais son front ne bougait pas. Aujourd’hui, quand j’imagine ce jour, je peux voir les coins de sa bouche devenir tout droit. Un moment passait. “Manimal?” “Oui, manimal”. Il créait mon compte, et m’a donné le clavier, et j’ai tapé mon mot de pass. Heureusement, je ne me souviens pas mon mot de pass.

Et, dans cette façon, j’ai devenu “manimal” pour la prochaine trois ans, pendant je travaillais à l’enterprise d’Internet. C’était le debut de plusiers d’ans très blague, avec un collègue de le même age, qui avait un nom de compte normale, mais un nom d’ordinateur très cool. Mais ça est un temoignage pour un autre jour. Maintainent que je suis adulte, je voudrais voir Lars, pour le demander quoi il avait pensé de ma decision, mais je doute que il me se souvient. Et en tout cas, je sais qu’il a pensé. C’est le même que je pense maintenant. J’était un idiote. Mais n’oublie pas ce que j’ai dit sur Lars: il était gentíl. Meme les idiotes comme moi déserve la traitement gentíl. Et situations comme celui me fait penser: Que fais-je maintainent, que je détesterai dans vingt ans?


©2019 Matt Post